facebook facebook rss

logo_RAEDIUM 
Réseau des anciens de l'École de design industriel de l'Université de Montréal

Courriel
Code [?]
Rester connecté | Aide


+  Forum RAEDIUM
|-+  De tout et de rien...
| |-+  Évènements, activités, 5@7, party, etc..
| | |-+  Table ronde Poiesis, Le design à Montréal : État des choses et perspectives...
« sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Répondre | Imprimer
Auteur Fil de discussion: Table ronde Poiesis, Le design à Montréal : État des choses et perspectives...  (Lu 5355 fois)
Camille Moussette
Cohorte 2004
Administrateur
*****
Messages: 145


« le: 23 Novembre 2009 à 10:12:22 » Citer en réponse



L’équipe de POIESIS, la revue des étudiants en design industriel et en design d’intérieur de l’Université de Montréal, vous invite le mercredi 25 novembre à 18h00 à une table ronde ayant pour thème Le design à Montréal : État des choses et perspectives d’avenir à la Faculté de l’Aménagement de l’Université de Montréal.

Des conférenciers de plusieurs sphères du design montréalais discuteront des différents enjeux entourant la pratique du design dans la métropole.

Cedric Sportes
designer industriel

Tatjana Leblanc
Professeur adjointe, École de design industriel, Université de Montréal
Codirectrice et cofondatrice du Groupe de recherche en aménagement et design (GRAD)
Chercheure associée à la Chaire en paysage et environnement de l’UdeM
Chercheure associée au Centre de médecine génomique communautaire de l’Université de Montréal (CMGC)

Mario Gagnon
Président fondateur d’Alto Design
Président de l’ADIQ

Denis Audibert
Coordonnateur design industriel, Ministère du Développement économique de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE)

À ne pas manquer!

Date : Le mercredi 25 novembre 2009
Heure : 18 h 00

Lieu : Amphithéâtre Hydro-Québec
Faculté de l’Aménagement
Université de Montréal
2940, chemin de la Côte-Sainte-Catherine

Suivi d'un cocktail dans le Grand Hall

http://www.poiesis.aedii.qc.ca

source edi
« Dernière édition: 05 Décembre 2009 à 17:47:20 par Camille Moussette » Journalisée
Veronique Rioux
Cohorte 1998
Membre Senior
****
Messages: 76


« Répondre #1 le: 26 Novembre 2009 à 14:13:58 » Citer en réponse

J’étais également conférencière à cette table ronde avec mes collègues professionnels, Mario Gagnon, Michel Swift, Tatjana Leblanc et Cédric Sportes.

Des grands thèmes ont été abordés tels que :

- Communication & reconnaissance publique du design
- Perspectives professionnelles du design industriel
- Design québécois & ouvertures sur le monde
- Design & esthétique
- L’éducation du design au Québec

Dans la même continuité,  POIESIS vient tout juste de mettre en ligne une table ronde virtuelle pour poursuivre les discussions.  Vous y trouverez également des témoignages de quelques designers sur plusieurs grands enjeux de la profession.

http://lebloguepoiesis.wordpress.com/

Bravo pour l’initiative !

Véronique Rioux
« Dernière édition: 07 Décembre 2009 à 10:39:36 par Veronique Rioux » Journalisée
Louis Drouin
Cohorte 2007
Membre Complet
***
Messages: 13


« Répondre #2 le: 05 Décembre 2009 à 16:40:25 » Citer en réponse

Membres professionnels & étudiants,

De nouveaux commentaires sont disponibles sur le blogue !
N’hésitez pas à enrichir ce débat !


Louis Drouin
pour l’équipe du blogue POIESIS – table ronde virtuelle –
« Dernière édition: 05 Décembre 2009 à 17:45:08 par Louis Drouin » Journalisée
Camille Moussette
Cohorte 2004
Administrateur
*****
Messages: 145


« Répondre #3 le: 05 Décembre 2009 à 17:47:01 » Citer en réponse

Est-ce que quelqu'un sait si la conférence a été enregistrée (vidéo,  audio seulement, transcript)? Ce n'est pas directement évident de continuer la discussion si on ne connaît pas le début...

Bref, on peut imaginer ce que les 4-5 invités ont pu émettre comme idées/propos s'ils nous sont familiers. C'est le cas pour certains, d'autres non.

On va lire ça ce petit blog Poiesis!

/Camille
Journalisée
André Desrosiers
Cohorte 1980
Néophyte
*
Messages: 3


« Répondre #4 le: 06 Décembre 2009 à 18:27:51 » Citer en réponse

Bravo pour l'initiative, et félicitations aux organisateurs.

J'aurais bien aimé assister à cette table ronde, mais j'étais à l'étranger. Comme c'est trop souvent le cas, elle n'était malheureusement que peu représentative des designers industriels à Montréal.

Il n'y avait que des consultants, ou à peu près (Véronique, Cédric, Mario, Michel, Tatjana) et des enseignants (Tatjana, Michel, Cédric). Où étaient ceux qui travaillent, à tous les jours, dans les entreprises et qui représentent la réelle diversité de la pratique et des domaines d'application du design?

C'est quand même plus des deux tiers des étudiants qui travailleront en entreprise à la suite de leurs études. C'est aussi et surtout ça, le monde du design, à Montréal. Les diverses pratiques, qu'elles soient typiques ou atypiques, offrent des perspectives d'avenir variées aux futurs designers. Notre regard doit balayer plus large et faire preuve de créativité dans la définition et l'expression professionnelle...

André
Journalisée
Veronique Rioux
Cohorte 1998
Membre Senior
****
Messages: 76


« Répondre #5 le: 07 Décembre 2009 à 08:49:05 » Citer en réponse

Je suis parfaitement d’accord avec toi André sur le fait que cette table ronde n’était pas représentative de la pratique des designers industriels à Montréal.  En effet, la grande majorité des designers travaillent dans des entreprises, la plupart manufacturières.  Ce point a d’ailleurs été soulevé par un des conférenciers lors de la soirée.

Cela m’amène toutefois à me demander pourquoi, lors de tels événements, les designers en entreprise ne sont pas présents. Est-ce parce qu’on ne les connaît pas, qu’on ne les invite pas, ou tout simplement parce qu’ils ne sont pas eux-mêmes impliqués au sein de la communauté du design, et donc plus difficilement accessibles ?   

Pour avoir travaillé à la fois en entreprise et en consultation, je dois admettre que je suis beaucoup plus impliquée depuis mes années de pratique en consultation chez Alto Design et encore davantage depuis que je suis à mon compte.  Pourtant, j’aurais eu grand besoin de ‘’briser l’isolement’’ et de partager mes expériences lors de mes emplois en entreprises manufacturières. 
 
Je crois qu’il est essentiel qu’on implique les designers en entreprise et qu’ils s'impliquent dans les grands enjeux de la pratique à Montréal et au Québec.   L’ADIQ cherche également à joindre les designers en entreprise, mais ça ne semble pas facile… 

Véronique
Journalisée
André Desrosiers
Cohorte 1980
Néophyte
*
Messages: 3


« Répondre #6 le: 07 Décembre 2009 à 22:15:52 » Citer en réponse

Véronique,

Tu y as répondu. Ils ne viennent pas parce qu'on ne les invite pas. On ne les invite pas parce qu'ils ne font pas partie de l'univers de proximité de l'école (professeurs, chargés de cours, président Adiq, présidente raedium) ou de la partie visible de la profession.  Trépanier explique assez bien ce phénomène dans son étude sur la pratique du design au Québec lorsqu'il y traite de l'identité professionnelle. Ainsi, on finit par ne plus voir la partie submergée de l'iceberg.

Un début de solution, si on y voit un problème, c'est que ceux qui travaillent à organiser et représenter les designers voient la partie submergée et pour ça il faut se tenir sous l'eau. L'éducation, les exemples choisis en enseignement, lors de l'organisation des tables rondes y sont pour quelque chose. Ces activités on lieu sur la banquise.

Tout cela est un peu normal, si on me demandais comment va la musique à Montréal, je penserais aux chanteurs populaires, peut-être pas aux musiciens de l'OSM ou au gars dans le métro. Comme les designers en entreprise ne servent pas de modèle, ils sentent sûrement qu'ils ne sont pas des modèles pour les étudiants.

Ça nous amène à une autre question. Pourquoi il y a tant de designers consultants qui sont chargés de cours et si peu de designers en entreprise qui le sont? Qui aimerait tenter une explication?

André







Journalisée
Pierre-Alexandre Poirier
Cohorte 2008
Administrateur
*****
Messages: 25


« Répondre #7 le: 08 Décembre 2009 à 23:43:28 » Citer en réponse

De mémoire, je me rappelle avoir vu passer par l'École des chargés de formation pratique provenant de chez BRP, et me semble-t-il aussi de chez Bouty et du Groupe Lacasse. Également presque à chaque année des designers de chez Bombardier Aéronautique (même affaire que BRP, direz-vous… concédé) supervisent des projets de finissants.

Aussi il serait probablement recommandable de différencier chargés de cours et chargés de formation pratique… Plusieurs chargés de cours n'étant pas designer de formation (Michel Savage, Michel Labonté, par exemple)…
« Dernière édition: 09 Décembre 2009 à 00:14:28 par Pierre-Alexandre Poirier » Journalisée
Pages: [1] Répondre | Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF | SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !